Centre Urbain Nord Tunis, Tunisie

Lifting cuisses Tunisie : Définition

Le lifting cuisses Tunisie est une intervention de chirurgie esthétique qui consiste à retirer l'excès de peau sur la face interne des cuisses. Le lifting cuisses Tunisie va permettre de retendre la peau de la face interne de cuisse, et de diminuer l’aspect de vagues et semblant capitonné de la face interne des cuisses et parfois des genoux.

lifting cuisses tunisie

Lifting cuisses Tunisie prix pas cher

Le tarif d'un lifting des cuisses en Tunisie est attractif car il est deux fois moins élevé qu’en France et il revient à 1950€ pour une durée de 4 jours.

Le lifting des cuisses prix inclut également d’autres avantages pour les patients à savoir :

  • L’accueil à l’aéroport par un assistant-chauffeur
  • Les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste
  • La location du bloc opératoire
  • Le panty de contention
  • Les consultations avant et après l’intervention de lifting crural Tunisie
  • La prise en charge intégrale à la clinique
  • L’hébergement dans un hôtel 5 étoiles pour la convalescence
Lifting Cuisses 1950 €

Séjour: 4 nuitées

Demandez gratuitement votre Devis

sans aucun engagement

Lifting cuisses Tunisie : Pour qui ?

Le lifting des cuisses en Tunisie s’adresse donc aux personnes, qui souffrent d’un excédent de peau entre les cuisses ayant des conséquences inesthétiques et fonctionnelles. Le but de cette intervention étant de raffermir et de tonifier leurs cuisses sur leur partie supérieure et donc de parfaire leur silhouette.

Cruroplastie Tunisie : Pourquoi ?

Les causes principales du relâchement cutané de la face interne des cuisses sont dues principalement au vieillissement naturel de la peau, l’hérédité ou les variations pondérales avec un amaigrissement important souvent lié aux grossesses.

En plus de son aspect esthétique disgracieux, l’excès de peau, associé à un excès de graisse peut gêner fonctionnellement la marche en raison du frottement occasionné. Ce phénomène est la plupart du temps mal vécu par les femmes, surtout l’été, ce qui les pousse à prendre le chemin de la chirurgie esthétique des cuisses.

Le lifting des cuisses rend un réel service aux femmes et, dans la très grande majorité des cas, les résultats, visibles rapidement, sont parfaitement conformes à leurs attentes. De plus, grâce aux progrès de la médecine et la chirurgie esthétique, les techniques se sont encore améliorées permettant de reprendre très vite une vie normale.

Lifting cuisses Tunisie : Les différents types

En fonction de l’examen clinique il est possible de constater 3 types de liftings cuisses en Tunisie qui sont :

  • La technique horizontale : où la peau vers le haut. La cicatrice part du pli de l’aine pour aller au niveau du haut de la face interne de la cuisse, et se termine au niveau du pli fessier.
  • La technique verticale : La largeur de la cuisse est traitée comme un rétrécissement d’un pantalon. La cicatrice sera donc verticale, au niveau de l’intérieur de la cuisse. Sa longueur dépendra de l’importance de l’excès de peau à enlever. Il est possible de la limiter dans le haut de la cuisse, ce qui la rendrait très discrète. Par contre si l’excès est important, la cicatrice peut descendre jusqu’au genou.
  • La technique mixte : C’est une technique où seraient associées l’exérèse horizontale et verticale lorsque c’est indiqué, pour retendre au maximum la peau de la cuisse. La cicatrice obtenue est donc un L inversé ou un T.

Lifting cuisses Tunisie : Déroulement de l’intervention

Lifting cuisses Tunisie : Avant l’intervention

Pour les fumeurs, il est impératif d’arrêter de fumer au moins trois semaines avant l’intervention et jusqu’à un mois après. En effet, le tabagisme augmente les complications opératoires liées à l’anesthésie générale. Il retarde la cicatrisation et augmente le risque de nécrose et d’infection. Aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris dans les 10 jours précédant l’intervention. L’arrêt de certains traitements spécifiques, à base d’anticoagulant et les antalgiques est obligatoire. La veille ou le matin de l’opération, des dessins sont effectués sur les cuisses de la patiente en vue de l’intervention.

Lifting cuisses Tunisie : L’intervention proprement dite

Pendant l’intervention d’un lifting cuisses en Tunisie, L'incision est située, en avant, près du pli de l'aine. Elle se prolonge ensuite dans le sillon situé entre le périnée et le haut de la face interne de la cuisse, et se poursuit en arrière jusqu'au pli fessier où elle se termine. Elle correspond à la future cicatrice. Dans certains cas, il pourrait lui être associé une cicatrice verticale plus ou moins longue, au niveau de la face interne des cuisses. La peau en excès est retirée et une fixation est réalisée en profondeur au ligament aponévrotique, situé en haut de la face interne de la cuisse, pour bien maintenir la correction de l'affaissement, éviter que la cicatrice ne redescende et assurer la pérennité d'une anatomie normale et harmonieuse. La cicatrice se trouve ainsi cachée dans un pli naturel et sera donc discrète. En fin d'intervention, le chirurgien réalise un pansement à l'aide de bandes élastiques collantes ou bien on met en place un panty de liposuccion. La durée de l'intervention dure en moyenne 1h30mn, mais elle reste variable selon les techniques du chirurgien et l'ampleur des améliorations à apporter.

Lifting cuisses Tunisie : Les suites opératoires

• Des ecchymoses et un œdème peuvent apparaître mais ils régresseront dans les 10 à 20 jours qui suivent l'intervention.
• Les douleurs sont en règle générale peu importantes, et se limiteront à des phénomènes de tiraillements et d'élancements.
• La période de cicatrisation est désagréable du fait de la tension qui s'exerce sur les bords de la suture. C’est pour cela que durant cette période, il y a lieu d'éviter tout mouvement d'étirement brutal.
• Il faut prévoir un arrêt de travail de 1 à 3 semaines, en fonction de la nature de l'activité professionnelle.
• La pratique d'une activité sportive pourra être reprise progressivement à partir de la 6ème semaine post-opératoire.
• La cicatrice est souvent rosée pendant les 3 premiers mois puis elle s'estompe en règle générale après le 3ème mois, et ce, progressivement pendant 1 à 3 ans. Elle ne doit pas être exposée au soleil ni aux UV avant 3 mois.

Demandez gratuitement votre Devis

sans aucun engagement

Cruroplastie Tunisie : Les résultats

Le résultat du lifting des cuisses en Tunisie ne peut être apprécié avant un délai de 6 à 12 mois après l'intervention.  Il est constaté, le plus souvent, une bonne correction de l'infiltration graisseuse et du relâchement de la peau, ce qui permet d’améliorer nettement la morphologie de la cuisse. Les cicatrices sont généralement discrètes, puisque cachées dans un pli naturel.  Le but de cette chirurgie est d'apporter une amélioration et non pas d'atteindre la perfection, c’est pour cela que si les souhaits des patients sont réalistes, le résultat obtenu sera satisfaisant.

Plastie cuisses Tunisie : Avantages

L’avantage de la plastie des cuisses Tunisie est à la fois esthétique et fonctionnel. Les contours de la face interne des cuisses sont mieux définis. Les plis de la peau crurale vont disparaitre et le haut des jambes retrouve sa tonicité. Le résultat final est visible au bout de 6 mois, tandis l’aspect des cicatrices se stabilise après environ un an.

Par ailleurs, lorsque l’excès cutané aurait complètement disparu, la patiente peut bouger plus facilement. Les cuisses ne se frottent plus entre elles, ce qui limite la gêne à la marche et facilite les activités sportives. Toutefois, pour pérenniser les résultats d’un lifting crural, il faut surveiller son alimentation et pratiquer régulièrement des exercices physiques.

 Lifting cuisses Tunisie : Imperfections de résultats

Le plus souvent, un lifting de la face interne des cuisses correctement réalisé rend un réel service aux patients avec l'obtention d'un résultat satisfaisant et aussi proche de celui escompté. Cependant, il n'est pas rare que des imperfections localisées soient observées mais qui ne constituent pas de réelles complications, à savoir :

Ces imperfections concernent notamment la cicatrice qui peut être vraiment visible, distendue, voire adhérente. En cas de tension excessive imposée aux sutures, il y a lieu d’observer un abaissement, voire une migration vers le bas de la cicatrice, exposant à un risque de traction sur la vulve. On sait aussi que, si les cicatrices s'estompent bien en général avec le temps, elles ne sauraient disparaître complètement.
Les résultats de la lipoaspiration des cuisses quant à eux peuvent être caractérisés par une insuffisance de correction, une légère asymétrie résiduelle ou de petites irrégularités de surface. Ces imperfections sont en général bien traitées à un traitement avec de petites retouches chirurgicales réalisées sous anesthésie locale ou locale approfondie, mais pas avant le sixième mois post-opératoire.

Cruroplastie Tunisie : Risques et complications

Une cruroplastie en Tunisie, réalisée pour des motivations essentiellement esthétiques, n'en reste pas moins une réelle intervention chirurgicale, ce qui implique des risques liés à tout acte médical, aussi minime soit-il.

Il faut distinguer les complications liées à l'anesthésie de celles liées au geste chirurgical. :

En ce qui concerne l'anesthésie, pendant la consultation, le médecin-anesthésiste va informer le patient des risques anesthésiques. Il faut savoir qu’avant l'anesthésie induit dans l'organisme des réactions parfois imprévisibles, et pas du tout faciles à maîtriser sont devenus négligeables.

En ce qui concerne le geste chirurgical, en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d'intervention, les risques sont limités au maximum, sans toutefois les supprimer complètement. En effet, des complications peuvent survenir au cours d'un lifting de la face interne des cuisses qui constitue une des interventions les plus délicates de la chirurgie plastique et esthétique. Parmi ces complications envisageables, il faut citer :

  • Les accidents thromboemboliques bien que globalement assez rares dans ce type d'intervention, sont parmi les plus redoutables. Des mesures préventives rigoureuses doivent en minimiser l'incidence : port de bas anti-thrombose, lever précoce, éventuellement traitement anticoagulant.
  • La survenue d'un hématome, est rare, et peut justifier une évacuation afin de ne pas risquer d'altérer secondairement la qualité esthétique du résultat.
  • La survenue d'une infection est favorisée par la proximité des orifices naturels : son traitement fait appel à un drainage chirurgical et à une prescription d'antibiotique.
  • Il est possible d’observer de temps à autre à partir du 8ème jour post-opératoire, la survenue d'un épanchement lié à un écoulement de lymphe qui doit être ponctionné et il s'assèchera en général sans séquelle particulière.
  • Un retard de cicatrisation peut parfois être observé ce qui risque d’allonger les suites opératoires.
  • Une nécrose cutanée est rarement observée : elle est limitée et localisée.
  • Des altérations de la sensibilité, notamment la diminution de la sensibilité de la partie haute de la face interne de la cuisse peut être observées : la sensibilité normale réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 6 mois au décours de l'intervention.

Demandez gratuitement votre Devis

sans aucun engagement